Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 16:18

 

foule illuminée 1

foule illuminée 2

foule illuminée 3

"La Foule Illuminée"       Monument sur la fragilité humaine. Seuls, dans l'ombre, nous sommes rien, fragiles. Ensemble nous formons un tout, solide.
Nous pouvons dire beaucoup sur cette oeuvre. A vous..


Oeuvre de Raymond Mason - Montréal - QC - Canada
(déjà présenté brièvement ici)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ann - dans Canada
commenter cet article

commentaires

Olivier 18/07/2011 18:46


Un blog photo superbe ou qualité rivalise avec originalité...bravo.


Lautreje 12/01/2011 08:39


Toutes les expressions et émotions semblent présentes. Chacun de nous peut s'y reconnaître, nous sommes tellement semblables !


PhotOpus 09/01/2011 07:53


Hello Ann ...
Un petit coucou car je n'arrive pas à me couper complètement de mes blogs préférés.
Ce groupe vu made in Ann sous trois angles différents et chacun unique à sa façon est très très bien vu car ce groupe regorge de vie et de besoin de s'exprimer.
J'ai bcp apprécié.
Bise.


Roger 08/01/2011 22:19


Ca me plait cette notion d'être plus forts ensemble...
C'est une belle oeuvre, optimiste et lumineuse...
La foule illuminée, c'est ce qui manque dans notre monde ou tout le monde reste dans son coin sans prendre soin des autres...


Ann 08/01/2011 22:52



Cette oeuvre m'a frappée par la force qui s'en dégage. Elle semble vivre, chaque personnage révélant un aspect de la nature humaine. Je suis restée longtemps à la contempler.



dédé 08/01/2011 17:32


Bonsoir Ann,

J'aime beaucoup la couleur de cette oeuvre qui ressemble à celle de l'ivoire.

La scène montre en son centre, un homme qui désigne un lieu.
A l'arrière, un monstre symbolise la fragilité de la vie, par une agression qui sème la terreur et la mort.
La main levée d'un personnage est un appel à l'aide.
Sur la face avant, les visages sont graves. Certaines femmes cherchent refuge dans les bras protecteurs et rassurants des hommes.
Une personne masculine demeure accroupie, paralysée par la peur. Elle tente de se camoufler au-milieu de la foule.
Sur la gauche, un enfant pleure.
Le personnage principal est proche d'un homme d'église.
Le doigt semble désigner une terre plus paisible (comme le fit Moïse, en montrant celle qui fut promise).
Je pense que l'artiste s'est inspiré de l'histoire biblique, en la modernisant.

Le doigt, ainsi que la mort, demeurent les sujets essentiels de l'oeuvre. S'il est accusateur, il peut dénoncer des hommes ( nous qui regardons l'oeuvre ), témoins d'un génocide.

Cependant, l'expression du visage du religieux, semble montrer un vif intérêt par ce qu'il voit.
J'opte donc pour la version biblique...actualisée.
Bonne soirée.
Bises.
dédé.


Ann 08/01/2011 17:40



Belle interprétation. très plausible. Merci de ton regard.